CNEWA Canada

La Grande bénédiction de l’eau témoigne de la solidarité avec l’Ukraine

En signe de solidarité avec l’Ukraine, CNEWA Canada (Canadian Near East Welfare Association), s’est associé au Metropolitan Andrey Sheptytsky Institute for Eastern Christian Studies de l’Université de Toronto, pour organiser une célébration en plein air à l’occasion de la fête de la Théophanie, également connu comme le Baptême de Jésus, le 5 janvier à Montréal.

Mgr Bryan J. Bayda, CSsR, évêque ukrainien grec-catholique de Toronto et de l’Est du Canada, a dirigé la traditionnelle grande bénédiction de l’eau associée à la fête au Vieux-Port de la ville. Selon les organisateurs de l’événement, il s’agit de la première Grande bénédiction publique du fleuve Saint-Laurent.

Une trentaine de personnes ont bravé la neige et la température glaciale pour se rassembler à la chapelle historique Notre-Dame-de-Bon-Secours pour une brève prière avant de se rendre, à moins d’un kilomètre, à la Tour de l’horloge du Vieux-Montréal, autre point d’intérêt de la ville situé sur la rive du fleuve.

C’est à cet endroit que l’évêque Bayda a dirigé l’office d’une heure, au cours duquel il a béni le Saint-Laurent, ce fleuve qui, a-t-il souligné, relie son éparchie complète, du centre du Canada jusqu’à l’Océan Atlantique.

« Pour moi, la signification de cette journée est multiple », a-t-il déclaré en entrevue.

« D’abord, la fête commémore la révélation au monde de l’amour de Dieu, dont tous et toutes sont appelés à témoigner.

« Les témoins pour nous tous, en fait, ce sont les Ukrainiens qui, malgré l’impensable et l’horrible agression qu’ils subissent, savent toujours aimer et savent toujours pardonner », a-t-il poursuivi. « Quel puissant témoignage de la présence de Dieu dans nos vies »!

« À notre tour, nous accueillons ces Ukrainiens qui peuvent venir au Canada; c’est à nous de répondre au défi en témoignant, en accueillant. Il s’agit de l’effort humanitaire d’être des témoins de l’amour de Dieu ».

Mgr Bayda reconnaît le besoin permanent de sensibiliser l’opinion publique au sujet de la guerre en Ukraine – qui commémorera un an le 24 février prochain – ainsi que la crise humanitaire qu’elle a créée.

(video: Laura Ieraci)

« Des événements comme celui-ci visent à attirer l’attention sur ce sujet, et aussi à sensibiliser les médias pour que cela soit entendu dans les foyers et dans les esprits des gens, en dépit des nombreuses autres tragédies dans le monde en ce moment ».

Le Dr Pascal Bastien, président de la fondation du Sheptytsky Institute et organisateur principal de cet évènement, a souligné que le Baptême de Jésus est l’une des fêtes les plus importantes des Chrétiens byzantins, célébré le 6 janvier de chaque année. L’aspect traditionnel de cette célébration annuelle est la bénédiction donnée par les Chrétiens byzantins à une importante étendue d’eau.

« Cette année, cependant, en offrant nos prières, nous sommes conscients de la douloureuse réalité, que cette même fête a lieu et ces mêmes prières sont offertes parmi nos frères et sœurs qui souffrent en Ukraine, pays déchiré par la guerre », a dit le Dr Bastien.

« Nous ne sommes pas exempts de cette souffrance; et nous pouvons en effet trouver des moyens fructueux, par la prière et l’action, d’œuvrer pour la paix ».

(video: Anna Dombrovska)

Adriana Bara, directrice de CNEWA Canada, a fait remarquer la solidarité et la prière qui ont caractérisé le service religieux.

« Les personnes en situation difficile ont besoin de notre soutien, à la fois matériel et aussi spirituel », a-t-elle dit. « N’oublions pas de prier pour nos frères et sœurs en Ukraine, ainsi que pour tous ceux qui souffrent, qui sont persécutés, déplacés et ceux et celles qui vivent dans la pauvreté ».

CNEWA est présent en Ukraine depuis des décennies, en appuyant les efforts humanitaires et pastoraux de l’Église. Depuis le déclenchement de la guerre le 24 février 2022, CNEWA a envoyé approximativement 6 millions de dollars pour soutenir les efforts d’aide humanitaire en Ukraine, a-t-elle ajouté.

« Il s’agit d’un jumelage naturel », a ajouté le Dr Bastien au sujet de la collaboration entre CNEWA et le Sheptytsky Institute. « CNEWA est sur le terrain et est en contact permanent avec les mêmes Églises de rite oriental dont nous nous efforçons de défendre les traditions ».

Pour appuyer le travail d’aide humanitaire d’urgence de CNEWA, veuillez consulter: https://cnewa.org/fr/faire-un-don

Capsules récentes

Cyberbulletin, inscrivez -vous —Entrez votre adresse courriel

Nous constatons que votre préférence linguistique est le français.
Voudriez-vous être redirigé sur notre site de langue française?

Oui! Je veux y accéder.

Hemos notado que su idioma preferido es español. ¿Le gustaría ver la página de Bienestar para el Cercano Oriente Católico en español?

Vee página en español

share